L’inconfort perpétuel mène à l’épuisement — Better Minds at Work

Forte de son expérience de sportive de haut niveau, Dominique Monami livre ses conseils pour booster son énergie et développer son potentiel.

 

Ancienne joueuse belge de tennis, médaillée olympique et classée dans le top 10 mondial, Dominique Monami s’est reconvertie en coach d’entreprise. Elle partage ici son expérience et ses compétences afin d’apprendre à doper son énergie au quotidien, réduire son stress et développer son potentiel pour atteindre ses objectifs de vie.

Pourquoi avoir voulu consacrer un livre à l’énergie ?

Cela fait maintenant 18 ans que je donne des conférences et que j’anime des ateliers autour de sujets liés à la gestion de l’énergie. J’ai également suivi de nombreuses formations pour me certifier en tant que coach professionnelle. Grâce à mon expérience de sportive de haut niveau, j’ai appris à gérer mon énergie efficacement au quotidien. C’est donc un sujet qui m’occupe depuis longtemps et on en a toujours autant besoin. J’ai également beaucoup lu durant les confinements et puis la maison d’édition Kennes m’a contactée. Tout s’est mis en place au bon moment. Ce livre a permis de synthétiser toutes les informations rassemblées durant plusieurs années.

Les conseils que vous donnez s’appliquent aussi bien à la vie privée que professionnelle.

Exactement. Ce livre est dédié à tout le monde, et pas uniquement aux sportifs ou aux entrepreneurs. Il existe d’innombrables situations dans lesquelles il est important de gérer son énergie. Je voulais toucher un maximum de gens afin de les aider.

L’un des points essentiels de votre méthode consiste à apprendre à alterner aussi bien les moments d’effort que de récupération. Pourquoi ?

Parce qu’on a tendance, dans nos vies hyperactives, à négliger l’importance de la récupération durant la journée. Alterner les deux permet de récupérer, d’être plus efficace et d’avancer. Nous délaissons trop souvent les éléments qui nous aident à tenir le coup. Être constamment sous pression, ce qui est répandu dans notre société, n’est pas bon pour le corps. Le gros challenge actuel est d’apprendre à placer des temps de récupération et de pause au bon moment. L’inconfort perpétuel mène à l’épuisement. Il suffit parfois de quelques minutes de déconnexion, en sortant prendre l’air pour marcher par exemple, pour recharger l’énergie et prendre de la distance. Cela procure de nécessaires bouffées d’oxygène.

Il existe trois types d’énergie. Quelles sont-elles ?

Il y a l’énergie mentale, liée aux capacités cognitives : concentration, planification, résilience, réflexion… Puis l’énergie physique, qui permet de mettre en mouvement notre corps et qui concerne l’hygiène de vie. Et pour finir,l’énergie émotionnelle, connectée à nos sentiments. Elle est impactée par notre environnement et les différents événements de la vie. Ceux-ci peuvent être positifs comme négatifs, ou les deux en même temps. Ces trois énergies sont en interaction permanente. On ne comprend pas toujours d’où peut provenir notre fatigue, mais il est nécessaire de tenter d’en identifier les causes pour y remédier et se recharger.

Il existe également différents types de sources d’énergie ?

C’est bien ça. Il y a d’abord les sources vitales, indispensables : dormir, manger, bouger. Les autres sont liées aux besoins spécifiques de chacun. Ils diffèrent en fonction des personnalités et peuvent évoluer avec le temps. Cela peut être le besoin de contacts sociaux ou au contraire la nécessité de se retrouver au calme chez soi. Tout cela permet de recharger les batteries.

C’est pourquoi il faudrait parvenir à identifier nos boosters et nos pompeurs d’énergie…

Certainement. Les boosters sont ce qui, dans la vie, nous motive, nous donne de l’énergie, tant au niveau privé que professionnel. Les pompeurs sont ces choses du quotidien qui nous coûtent de l’énergie. Les identifier nous fait prendre conscience de ce qui impacte positivement ou négativement notre motivation, notre concentration.

 

« On a tendance à négliger l’importance de la récupération durant la journée. »

Pourquoi avoir voulu donner ce côté « trucs et astuces » au livre ?

Parce que je suis une grande fan du pratico-pra- tique ! La base théorique est nécessaire mais la mise en pratique est encore plus importante. En fonction des thèmes, je donne des conseils et je propose des exercices liés à ces sujets. Tout cela dans la bienveillance. Mon expérience de sportive de haut niveau me donne une certaine légitimité, mais tout cela est écrit sur une base scientifique reconnue.

Vous prônez la nécessité de déconnecter régulièrement.

Oui. Je compare souvent le cerveau à un ordinateur, ce qui est de circonstance. Il faut le mettre en veille ou l’éteindre régulièrement. Se déconnecter des réseaux sociaux et autres outils numériques permet de se recharger en énergie. Les pauses déconnexion sont primordiales car même si on ne s’en rend pas compte, le cerveau fatigue à cause des informations reçues de toutes parts en continu.

Quels sont vos deux conseils pour bien démarrer l’année?

Le premier est de faire le point en regardant comment l’année 2022 s’est déroulée, puis en notant ce qui s’est bien passé et ce qui pourrait être amélioré. À partir de là, on peut voir ce qui est à poursuivre et ce à quoi il faudrait mettre un terme, afin de se sentir mieux et plus en équilibre dans notre vie. Mon second conseil est de prendre le temps pour soi en déconnectant et en bougeant. L’exercice physique est d’autant plus important durant cette période où la lumière est peu présente. En hiver, on a encore plus besoin de bien récupérer pour trouver son équilibre énergétique.

Quel regard portez-vous aujourd’hui sur votre passé de sportive de haut niveau ?

Un regard très positif ! J’ai réalisé mon rêve et mes objectifs en atteignant les sommets mondiaux. Je n’aurais jamais pensé arriver aussi haut. Ce que j’apprécie aujourd’hui, c’est de pouvoir utiliser au quotidien tous les bénéfices tirés de ma carrière de sportive. Je les mets en pratique en partageant mon expérience. Ma passion est désormais stimulée d’une autre manière. J’aime transformer mon bagage afin d’aider d’autres personnes. C’est un peu comme si je rendais à la société ce que j’ai reçu grâce au sport.

Propos recueillis par Éloïse Dewallef

<Boostez votre énergie et développez un mental de champion> par Domunique Monami, éd. Kennes,160p.; 19,90 euros.

Lisez l’article ici

 

Leave a Reply

Sign up for our newsletter


Contact us for more info


[email protected]
+32 (0)3 297 32 23